Portail énergétique du 12 au 21 décembre 2017

En ce 12 décembre, sachez que nous entrons, et ce jusqu’au solstice d’hiver du 21/12 dans un grand portail énergétique. Ce  portail permet l’accès à des vibrations supérieures subtiles.
Il élève notre fréquence vibratoire.
.
Ce passage vous permet une évolution personnelle. Grace à lui, vous faites entrer plus de lumière spirituelle dans votre vie.
Pour cela, vous pourriez être amenés à rencontrer quelques turbulences.
Accrochez vos ceintures!
En effet, l’accès a ces nouvelles informations se fait par le biais d’expériences de vie qui pourront vous amener à vivre des renoncements, des lâcher prise, dont le pardon et l’amour en sont l’issue.
Ce portail qui s’ouvre sur l’au delà  facilite l’accès à la communication avec les présences invisibles.
Comment bien en profiter?
– Allez marcher dans la nature et ressentez les différentes énergies présente : celles des arbres, celles de l’ombre et de la lumière, du silence ou du bruit, et celles de…
– Installez-vous devant la lueur d’une bougie et méditez régulièrement.
– En situation de trouble, gardez à l’esprit que aucune situation ne dure, que rien n’est figé et que tout est impermanent. Demain sera autre.
Chaque expérience de vie apporte avec elle, à son issue, son flot de cadeaux et de réjouissances.
– Pratiquez l’exercice de Qi Qong appelé l’arbre. Grâce à lui, et après quelque temps de pratique, vous pourrez vivre de nouvelles expériences de vie extra-ordinaire.
– Rendez vous près des menhirs, ils sauront, grâce à leur reliance avec la terre et le ciel, vous harmoniser!
– Mangez le plus sainement possible
– Et .. reposez-vous. L’univers travaille pour vous 🙂

Les Kogis veillent à l’harmonie dans le monde

« Faire une prière, un rituel, c’est se mettre en harmonie, c’est travailler à l’équilibre du monde » Eric Julien

Harmoniser notre environnement afin que nous nous sentions bien dans les espaces : L’art du Feng Shui originaire de Chine, nous aide bien, mais de nombreuses cultures le pratiquaient également, et certaines y continue encore. Ainsi, j’ai rencontré dernièrement, un  peuple primaire: les indiens Kogis. Leur mission est celle d’établir l’harmonie sur la terre et de perpétuer la transmission de leurs savoirs naturels ancestraux.

La mission sacrée des indiens Kogis

Ils ont en charge l’habitation d’un haut plateau dans la Sierra Névada en Colombie culminant à plus de 5000 m d’altitude. Ils y vivent en total respect avec l’environnement. Les Kogis considèrent que tout dans la nature est sacré. Pour eux, la terre est comme notre corps : Les rivières sont notre sang, les pierres, la tête… La Sierra Nevada est le cœur de la terre et ils en sont les gardiens. Ils ont une vision globale du monde. Jour après jour, ils œuvrent à purifier l’eau des lacs de la Sierra Nevada dans l’espoir que cette eau pure coule dans nos mers et nos rivières et les nettoie. Quotidiennement, grâce à des actions spirituelles, ils n’ont de cesse de veiller à l’équilibre et l’harmonie dans le monde.

Là haut, ils vivent dans la simplicité, la sobriété et le plus naturellement possible. Ils ne possèdent comme apparat qu’une paire de botte en caoutchouc pour les protéger des serpents, et une robe blanche en lin tissée par leur soins. Malgré toutes les menaces qui pèsent sur leur tribus,  ils se dégagent de leur présence une quiétude, une joie de vivre et une complétude incomparable. Ils rayonnent d’épanouissement.

Vivre comme les Kogis, des modèles d'exemple pour nos sociétés

Dans une société où tout nous oriente vers le « toujours plus », les indiens Kogis sont des exemples de simplicité pour nous montrer que ce n’est pas dans la consommation que réside l’abondance et le bien-être mais bien dans le retour à l’essentiel et l’harmonie avec la nature.

Selon les Kogis, le respect de la « terre mère » et le contact avec la nature doivent inspirer chacun de nos actes et de nos comportements. Certes nous ne sommes pas des chamans ni n’habitons la foret tropicale mais, et si nous aussi nous pouvions nous en inspirer? Quelques pistes

  • Apprenons à nous contenter de ce que nous avons déja. Cessons de comparer et de désirer toujours plus.
  • Utilisons des matériaux de construction nobles et pour l’aménagement, privilégions les matériaux les plus proches possible de la nature.
  • Dans notre quotidien, établissons un contact régulier avec la nature : ballades régulières, cultiver son jardin, manger sain
  • Apportons quelques touches de sacré dans nos vies comme : méditer, établir une relation spirituelle avec les forces invisibles, chanter, danser…
  • Entretenons un système collectif de mutualisation de biens ( ex:  tondeuses) de force ( entraides pour des taches) et de savoirs

Une façon de vivre bien Feng Shui ! et une porte d’espoir pour nos générations futures…

Retrouvez les Kogis sur France Inter ! Emission du 6/7/2017 : Ecouter l’émission

www.fengshui.bzh : Etablir l’harmonie dans votre habitat

Leçon feng shui n°1

Du coeur dans mon jardin fengshui

Tout d’abord, trouver la paix, la joie et l’harmonie en soi .