Quel sens pour Noel aujourd’hui?

« Avant d’être un événement historique, la naissance du Christ est un événement cosmique: c’est la première manifestation de la vie dans la nature. Ensuite, cette naissance est un événement mystique, c’est-à-dire que le Christ doit naître dans chaque âme humaine comme principe de lumière et d’amour divin. Voilà pourquoi il est tellement important de se préparer longtemps à l’avance pour cette fête de Noël afin d’en comprendre et d’en vivre toute la signification. »

Voici un texte d’Omraam Mikhaël Aïvanhov, philosophe et pédagogue (1900/1986) qui nous permet de donner un autre sens que celui que nous connaissons sur le moment de Noel.  Omraam Mikhaël Aïvanhov a exploré la nature humaine dans toutes ses dimensions : individuelles, familiales, sociales, planétaires.. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le bonheur, la santé, l’éducation, les corps subtils, l’astrologie, le cheminement spirituel…Ce texte est extrait de : Noel et le mystère de la naissance du Christ

« S’il existe quatre fêtes cardinales : Noël, Pâques, la fête de saint Jean et celle de saint Michel, c’est pas un hasard ou parce qu’il a plu à certains religieux de les instituer : elles correspondent à des phénomènes cosmiques.

Au cours de l’année, le soleil passe par quatre points cardinaux : 21 mars, équinoxe de printemps; 21 juin, solstice d’été; 21 septembre, équinoxe d’automne et 21 décembre, solstice d’hiver. Durant ces quatre périodes, il se produit dans la nature de grands afflux et circulations d’énergies qui influencent la terre et tous ses habitants. Alors, si nous sommes attentifs, si nous nous préparons à recevoir ces effluves, de grandes transformations peuvent se produire en nous.

D’après la tradition chrétienne, Jésus est né le 25 décembre à minuit. Le 25 décembre, le soleil vient d’entrer dans la constellation du Capricorne. Symboliquement, le Capricorne est lié aux montagnes, aux grottes, et c’est justement dans l’obscurité d’une grotte que l’Enfant-Jésus peut naître. Pendant le reste de l’année, la nature et l’homme ont eu une grande activité, mais à l’approche de l’hiver beaucoup de travaux s’arrêtent, les jours diminuent, les nuits s’allongent, le moment est à la méditation, au recueillement, ce qui permet à l’homme de pénétrer dans les profondeurs de son être et de trouver les conditions pour la naissance du Christ en lui.

Quand il sort du Capricorne, le soleil entre en Verseau, et le Verseau c’est l’eau, l’eau lustrale du baptême, la vie pure qui jaillit, créant de nouveaux courants. Au sortir du Verseau, le soleil entre dans les Poissons, et là a lieu cette pêche miraculeuse dont Jésus parlait quand il disait à ses disciples qu’ils seraient des pêcheurs d’hommes.

Mais revenons à la naissance de Jésus.

Chaque année, le 25 décembre à minuit, la constellation de la Vierge monte à l’horizon, c’est pourquoi astrologiquement aussi on peut dire que Jésus est né de la Vierge. À l’opposé, apparaissent les Poissons, et au milieu du ciel on aperçoit la magnifique constellation d’Orion avec, au centre, l’alignement des trois étoiles qui, selon la tradition populaire, représentent les trois Rois Mages.

Nous laisserons de côté la question de savoir si Jésus est réellement né le 25 décembre à minuit. Ce qui nous intéresse, c’est qu’à cette date a lieu dans la nature la naissance du principe christique : cette lumière et cette chaleur qui vont tout transformer.

Et dans le Ciel aussi, on célèbre cet événement : les Anges chantent et tous les saints, les grands Maîtres et les Initiés se réunissent pour rendre gloire à l’Éternel et fêter la naissance du Christ, le principe cosmique, qui naît réellement dans l’univers.

Et pendant ce temps, sur la terre, que font les humains? Ils sont dans les cabarets, les dancings, les boîtes de nuit où ils mangent, boivent et s’amusent. Et ce qui est le plus extraordinaire, c’est que même les gens les plus intelligents trouvent normal de fêter Noël de cette façon. Au lieu d’être conscient de l’importance d’un événement qui se produit une seule fois par an, quand toute la nature est attentive à préparer la nouvelle vie, l’homme a la tête ailleurs. C’est pourquoi il n’en reçoit aucun bienfait, au contraire, il perd la grâce et l’amour du Ciel. Car que voulez-vous que le Ciel puisse donner à un être qui reste insensible à ces courants divins? Le disciple, lui, se prépare : il sait que, la nuit de Noël, le Christ naît dans le monde sous forme de lumière, de chaleur et de vie, et il prépare les conditions convenables pour que cet Enfant divin naisse aussi en lui.

Il y a deux mille ans, Jésus est né en Palestine; mais cela, c’est l’aspect historique de Noël, et l’aspect historique, vous le savez, pour les Initiés c’est secondaire. Avant d’être un événement historique, la naissance du Christ est un événement cosmique : c’est la première manifestation de la vie dans la nature, le commencement de tous les jaillissements.

Ensuite, cette naissance est un événement mystique.

C ’est-à-dire que le Christ doit naître dans chaque créature humaine comme principe de lumière et d’amour divin. C’est cela, la naissance du Christ : tant que l’homme ne possède pas la lumière et l’amour, l’Enfant-Christ ne naîtra pas en lui.

Il peut le fêter, il peut l’attendre… rien ne se produira.

Jésus est né il y a deux mille ans; alors, en souvenir, certains vont à l’église et chantent qu’il est venu pour les sauver, et puisqu’ils sont sauvés, n’est-ce pas, ils peuvent continuer à pécher, à boire et à manger, ils sont tranquilles pour l’éternité. Voilà comment les chrétiens comprennent la naissance de Jésus. Très peu sont prêts à étudier, à faire des efforts pour préparer cette naissance en eux. S’il suffisait que Jésus soit venu sur la terre il y a deux mille ans, pourquoi le Royaume de Dieu n’est-il pas encore arrivé? Non seulement cela ne suffit pas, mais la vérité, c’est que Dieu a envoyé sur la terre plusieurs de ses fils. Comment peut-on s’imaginer que la venue du Christ dans le monde est un événement qui s’est produit une seule fois il y a deux mille ans? D’abord, c’est incompatible avec l’immensité de l’amour de Dieu. On dit que Dieu est amour; et alors qu’il y a des millions d’années que des humains vivent sur la terre, Dieu n’aurait envoyé son Fils qu’une seule fois, et pour prêcher pendant seulement trois ans dans un tout petit pays?… Mais alors, avant la naissance de Jésus, cet amour-là, où était-il, que faisait-il? Et ensuite Il aurait abandonné le monde pour l’éternité? Vraiment, c’est insensé!

La vérité, c’est que sous différentes formes le Christ est apparu de nombreuses fois sur la terre et même sur d’autres planètes, dans tout l’univers, et il apparaîtra encore dans l’avenir. Si vous ne pouvez pas accepter cela, c’est qu’en réalité vous n’êtes ni religieux, ni chrétiens, ni rien du tout. Vous croyez à des choses invraisemblables, mais ce qui est sensé, vous refusez de le croire. On fait que répéter : « Dieu est amour, Dieu est amour »… mais à quoi cela sert-il, si on fait tout pour prouver le contraire? On vous raconte qu’une fois seulement dans l’histoire cet amour s’est manifesté sur la terre… et vous n’étiez même pas là!

On ne peut pas nier l’importance historique de la naissance de Jésus; mais l’essentiel, ce sont les aspects cosmique et mystique, parce que la naissance du Christ, dont la naissance de Jésus ne représente qu’un aspect, est un événement qui se produit chaque année dans l’univers, et qu’à chaque instant le Christ peut naître aussi en nous. Pour quelques-uns il est déjà né, pour certains il naîtra bientôt, et pour d’autres on ne sait quand. Tout est dans la préparation des conditions.

Voilà pourquoi il est très important de se préparer longtemps à l’avance pour cette fête de Noël, afin d’en comprendre toute la signification. » Omraam Mikhaël Aïvanov

Prendre des bains de forêt : à la portée de tous!

La culture japonaise abonde de pratique médicinale ancienne aux vertus épatantes. Le Shirin-yoku en est un qui n’est pas très connu, mais qui commence à sortir de l’ombre. Apparemment, il serait idéal pour ceux qui recherchent le calme et la sérénité.

Vous allez voir c’est une pratique bien feng shui qui peut être pratiquée dans la forêt proche de chez vous!

Sylvothérapie

Il s’agit d’un principe basé sur la méditation et visant à faire de la nature un allié remède : l’air pur, la végétation verdoyante, les sifflements d’oiseau, le son magnifique du calme et bien évidemment le paysage idyllique forestier avec les rayons du soleil qui traversent les feuilles… Durant les séances, les adeptes sont conviés à faire de la marche lente sous les arbres pendant une à quelques heures; en se détachant complètement du quotidien et en laissant de côté tout ce qui les préoccupe. Autrement dit, ils y sont entièrement plongés et y consacrent toute leur attention. Au-delà de ces promenades, les cures sylvatiques stimulent les sens, éveillent l’inspiration et procurent bien-être. C’est une méthode de soins à la fois pour le corps et aussi pour l’esprit.  N’hésitez pas expérimenter cette méthode d’apaisement lors de votre aventure au Japon car  depuis les  les années 80 , les forêts japonaises ont été les premières scènes de cette pratique.

Les bienfaits du shinrin-yoku

La forêt regorge d’atouts favorables à la santé psychophysique. C’est le lieu idéal pour se ressourcer et faire le plein d’énergie. Le bain de forêt est préconisé aux personnes qui ont besoin d’être apaisées ou qui souffrent de maladies pulmonaires. Par le biais des exercices de respiration effectués en pleine marche, elle ravitaille les poumons et en libère les éléments toxiques. Et le contact prolongé avec les arbres, loin de l’environnement urbain extrêmement pollué, est très bénéfique pour le cerveau. Effectivement, le vert des feuilles, l’air abondamment composé de dioxygène natif et d’huiles essentielles ont un effet avantageux sur le lobe préfrontal. De ce fait, les indicateurs de stress diminuent : anxiété, colère et dépression. Par ailleurs, les marches sont recommandées pour faciliter la circulation sanguine. Cette dernière intervient dans le bon fonctionnement des systèmes artériels et cardiaques. Quant à la méditation, elle permet aux adeptes de se remettre en question et de creuser dans leur esprit pour se retrouver. D’où naissent les nouvelles résolutions et l’optimisme. Un bain de forêt apporte donc santé au corps et quiétude à l’esprit, avec quoi vous pouvez affronter sereinement le quotidien.

Les branches de la médecine préventive occidentale ont été, sont et resteront toujours très accourues. Dans tous les cas, elles combinent simplicité et naturalisme dans leur pratique, ce qui est avantageux pour l’organisme. Malgré les découvertes scientifiques et les solutions médicinales d’aujourd’hui ; elles demeurent efficaces et très prisées.

C’est l’époque pour se plonger dans ces bains! Remplissez-vous des éclatantes couleurs des arbres  de nos forêts bretonnes , nourrissez-vous de la mélodie du vent dans les branches, puis humez l’odeur de la terre….C’est très feng shui tout ça! Merci Mathilde de nous avoir écrit ce beau texte bien enrichissant!

Portail énergétique du 12 au 21 décembre 2017

En ce 12 décembre, sachez que nous entrons, et ce jusqu’au solstice d’hiver du 21/12 dans un grand portail énergétique. Ce  portail permet l’accès à des vibrations supérieures subtiles.
Il élève notre fréquence vibratoire.
.
Ce passage vous permet une évolution personnelle. Grace à lui, vous faites entrer plus de lumière spirituelle dans votre vie.
Pour cela, vous pourriez être amenés à rencontrer quelques turbulences.
Accrochez vos ceintures!
En effet, l’accès a ces nouvelles informations se fait par le biais d’expériences de vie qui pourront vous amener à vivre des renoncements, des lâcher prise, dont le pardon et l’amour en sont l’issue.
Ce portail qui s’ouvre sur l’au delà  facilite l’accès à la communication avec les présences invisibles.
Comment bien en profiter?
– Allez marcher dans la nature et ressentez les différentes énergies présente : celles des arbres, celles de l’ombre et de la lumière, du silence ou du bruit, et celles de…
– Installez-vous devant la lueur d’une bougie et méditez régulièrement.
– En situation de trouble, gardez à l’esprit que aucune situation ne dure, que rien n’est figé et que tout est impermanent. Demain sera autre.
Chaque expérience de vie apporte avec elle, à son issue, son flot de cadeaux et de réjouissances.
– Pratiquez l’exercice de Qi Qong appelé l’arbre. Grâce à lui, et après quelque temps de pratique, vous pourrez vivre de nouvelles expériences de vie extra-ordinaire.
– Rendez vous près des menhirs, ils sauront, grâce à leur reliance avec la terre et le ciel, vous harmoniser!
– Mangez le plus sainement possible
– Et .. reposez-vous. L’univers travaille pour vous 🙂

Leçon couleurs du Petit Chez Soi N°2 : Le violet

Mystérieuse. Profonde. Sensuelle ET Sacrée le

Violet est déclaré couleur de l’année 2018 !

A mi-chemin entre le rouge et le bleu, la force de son onde vibratoire apporte un équilibre dans nos choix de couleurs. Ainsi elle peut s’assortir avec le gris, le jaune, le rouge, le blanc / noir, le vert, le turquoise, l’orange…Comme sa palette d’harmonies possibles est vaste!

A vous de choisir l’ambiance que vous voulez créer …

En touche ou de façon plus présente, le Violet, de par sa sensibilité élève notre vibration. Ainsi, elle est la couleur idéale pour une salle de méditation, une pièce au plafond trop bas, une pièce avec peu de luminosité..

Son onde chromatique permet de trouver le calme en soi, favorisant la concentration et l’isolement.

Magistrale, liée à l’esprit, au monde immatériel,  elle se plaira dans le secteur Nord-Ouest de votre maison ainsi que au Sud-Est où elle amplifiera l’abondance dans votre vie!

Quelques idées….

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand le violet habille votre salon…

Et s’il vous tarde d’attendre 2018, Joyeux Noel en Violet!

Ensemble sur le même bateau

Frères et sœurs dans un même bâteau.

Pourquoi devrions-nous ouvrir notre coeur?
Parce que nous sommes frères et soeurs dans un même bateau .
Peu importe notre situation : 
Il se peut vous soyez riches et que je sois pauvre,
Que je sois en haut de l’échelle sociale et vous en bas;
Que nous soyons blancs, noirs ou jaunes,
Quel que soit notre langage,
Peu importe ce que nous faisons ou ce que nous sommes,
nous sommes tous dans le même bateau :
Nous vivons toutes sortes d’expériences qui, au bout du compte, nous laissent les mains vides.
Nous pleurons ensemble,
Nous rions ensemble,
Nous nous divertissons ensemble,
Nous nous plaignons ensemble :
C’est pourquoi, sur cette planète, nous devons nous aimer les uns les autres, nous entraider.

XII° GYALWANG DRUKPA. L’Enseignement Tibétain Du Livre De La Vie Et De La Mort

Comment pendre une cremaillère pour de bonnes ondes Fengshui?

                                                    Bien aménager dans ses lieux

 

La fin d’année approche et nous nous apprêtons à tourner la page 2017. Peut-être, ce moment annonce-t-il également l’achèvement de vos projets de construction et votre aménagement ? Si tel est le cas, vous saurez vous inspirer des pratiques de nos anciens…

Au 19ème siècle, la tradition voulait qu’un compagnon du bâtiment qui avait œuvré sur le chantier appose sur la souche de la cheminée un bouquet de genêt, de fleurs et de branches de pin afin de signaler que le gros œuvre était terminé.

Au moyen âge, quand finissaient les travaux, une marmite était suspendue dans la cheminée à l’aide d’une crémaillère en acier. On y mettait à cuire un bouillon pot au feu, qui était ensuite partagé entre les acteurs du chantier, la famille, les amis, les voisins. La pendaison de crémaillère était annoncée !

Aujourd’hui, la coutume est tombée dans les oubliettes et vous pouvez vous demander, comment laisser un sentiment durable à cette entrée dans les lieux ?

Comment y donner du sens ?

«  La vraie nouveauté nait toujours d’un retour aux sources » Edgar Morin

A ces questions, certains pourront, par exemple, immortaliser l’évènement en organisant une petite fête simple et conviviale.

Après avoir lancé vos invitations, vous connaitrez le plaisir et la joie à dévoiler votre nid douillet. A cet effet, vous aurez pris soin de bien choisir vos invités parmi votre famille, vos amis et vos relations.

Pour l’ambiance, vous aurez encouragé vos proches musiciens à apporter leurs instruments, et la bonne humeur sera au rendez-vous.

Puis, si d’aventure l’envie vous prenait d’inviter quelques artisans créateurs de ce futur bonheur, par cette invitation, vous leur rendrez hommage.

Ainsi vous faites entrer dans votre nouvelle demeure une énergie positive qui marquera son empreinte en vos murs pour longtemps !

Pendre la crémaillère deviendra aussi l’occasion de rapprocher les gens les uns des autres et d’entretenir des liens.

Quand la pendaison de crémaillère suit l’achèvement des gros travaux ou l’investissement du nouveau domicile,  elle ouvre la porte vers une nouvelle aventure, celle de son aménagement. La quête d’harmonie continue.

Préservez et entretenez votre chemin d’équilibre. Continuez à réfléchir à d’autres améliorations possibles. Le mouvement de la vie ne s’arrête pas. L’harmonie a besoin d’être revisitée.

« Tous les voyages commencent chez soi » écrivait Allan Gurganus

alors, vous aussi, soyez les bienvenus dans cette nouvelle histoire…

Rose-Marie Le Dorze, harmonisatrice des personnes et des lieux. Association Vers l’éQilibre.

www.fengshui.bzh

 

 

Pour un petit chez soi heureux

                   Une demeure bien feng shui celle du Dr Bach  (1886 / 1936)

Il n’est point besoin d’une grande maison pour se sentir bien chez soi!

Celle-ci est celle d’Edward Bach, initiateur des élixirs  » Fleurs De Bach  »

Il y accueilli ses patients à qui il apportait l’équilibrage de leurs émotions.

En effet, iI peut être profitable dans certaines situations d’accompagner son mouvement de changement de vie par la prise régulière de votre fleur personnelle.

Ensuite, procédez à une opération tri /rangement / nettoyage et vous y verrez déja plus clair !

www.fengshui.bzh