Les déménagements : Quel remue méninge!

Que ce soit pour quitter une maison, un appartement ou le déplacement d’une entreprise, un déménagement peut faire l’objet d’un chamboulement émotionnel. Il  est fréquent de devoir traverser des émotions : manque de tonus, perte de vitalité ou de joie de vivre, tendance à la déprime voire à la dépression… »
Voici quelques conseils qui pourraient vous aider :
Tout d’abord, réalisez que opter pour un nouveau lieu n’est pas anodin.
Il s’agit de décider avancer dans la vie en passant d’un cadre de vie sécurisé vers un inconnu. Ainsi, quitter un lieu qui nous a abrité, occasionne des changements dans nos habitudes de fonctionnement, et également dans nos relations.
Un processus de deuil est à prendre en compte. Choisir une maison, un lieu d’accueil est une histoire d’amour. Attardez vous quelque temps sur cette relation. 
Pour faciliter cette épreuve, à partir d’un espace dans votre cœur, adressez vous à votre maison, comme s’il s’agissait d’un être humain,  dites lui tout simplement, au revoir. 
Remerciez – la grandement pour toutes ces années passées avec vous. Ressentez le sentiment de gratitude pour le toit qu’elle vous a offert tout ce temps. Rassurez-la sur le fait que à présent tout va bien se passer pour elle ensuite, et pour vous deux également.
Une page se tourne, de nouvelles aventures vont bientôt se présenter!
 
L’idée de faire ses cartons réveille pour certain d’entre nous des peurs: celles de devoir renoncer à des choses, des moments, des sentiments importants…Agissez en douceur, sans force ni précipitation. Se débarrasser de l’inutile c’est ouvrir les portes à la nouveauté, celle qui vous vous correspond le plus aujourd’hui. Gardez le sourire.
Osez le grand saut dans le vide !
Egalement, acceptez de devoir vivre quelque temps un vide sans points de repère. « Le lâcher tout », voila qui est bien vertigineux! Prendre conscience de l’existence de cette peur permet de s’en libérer.
Ensuite…procédez à un grand nettoyage énergétique! L’intention est de dégager le lieu de votre énergie. Et là il peut être utile de faire appel à votre conseiller feng shui qui pourra vous une consultation de clarification des énergies des lieux.

Où placer la litière de Minou dans votre maison Feng Shui

Où placer la litière du chat?

Dans une maison Feng Shui, il nous appartient de limiter au maximum les sources de conflits ou de contrariétés. Même si nous adorons nos animaux domestiques, il vous arrive peut-être d’être ennuyé par certains de leurs comportements! Voici une idée simple de régler les problématiques liés à la caisse de litière de votre matou adoré pour ses besoins.

Accessible, sans odeur, sans salissures… cette solution s’avère être très pratique, accessible et simple à réaliser :

Découper à l’aide d’un scie sauteuse, un accès vers le bas de votre placard pour Minou!

Finis les mauvaises odeurs et les copeaux au sol.

Et vive la bonne entente.

Maître heureux = chat heureux !

 

La table du dragon

Et vous comment dressez-vous votre table?

Pensez tout d’abord a la présence des 5 éléments Eau Bois Feu Terre Métal afin que votre décoration puisse correspondre à chaque palais.

Apporter l’eau avec les verres, des vases

L’élément Bois peut être retrouvé dans les sets de table, la couleur de la nappe (bleue ou verte)

Quelques bougies, la couleur rouge ou rose apporteront un dynamisme Feu au ch’i de votre table de réception

La Terre sera représentée avec les tons jaune ou orangés, des galets décoratifs ou sera inscrit le nom des invités par exemple

Quant au Métal il est naturellement présent avec les couverts ou plats en inox

Ensuite pensez a faire calculer l’élément Feng Shui de chacun de vos hôtes et placez les de sorte à ce qu’aucun ne soit en position défavorable.

Alterner une personne masculine Yang avec une autre féminine Yin

Placez les chaises de préférence en quinconce. Deux personnes face à face génèrent une énergie frontale agressive.

Apportez du confort à leur assise: certaines chaises en restaurant sont tellement dures que nous n’avons pas envie d’y rester trop longtemps voire, d’y revenir!

Ces quelques règles de bon sens devraient satisfaire vous et tous vos convives!

Bon appétit!

 

 

 

 

Bonheur, amour et réussite pour toute l’année

Cueillir le gui pour un reveillon feng shui

Dans les temps anciens, le druide avait la charge de cueillir le gui, nommé : rameau d’or, la  plante sacrée de nos campagnes. Cet ingrédient sacré de la « potion magique » procurait bonheur, paix et santé à tous ceux qui passerait en dessous le soir du 31 décembre.

Aujourd’hui nous pouvons nous inspirer de la tradition ancienne! Les traditions apaisent nos esprits.

Assez rare et difficile à trouver, le gui se trouvera principalement dans les branches d’un vieux pommier. Détachez le précieusement de l’arbre avant de poser dans votre panier. C’est une plante sacrée!

Dans votre maison, attachez le au dessus de notre porte d’entrée grâce a un ruban rouge ou encore, insérez quelques rameaux de gui dans une couronne de porte.

Le soir du 31 décembre, passez en dessous et formulez vos vœux pour la nouvelle année.

Le gui vous apportera bonheur, santé, réussite.

Les amoureux pourront s’embrasser dessous et leur mariage sera assuré!

 

Joyeuses fêtes à tous!

 

Un autre sens pour ce moment de Noël

Voici un texte d’Omraam Mikhaël Aïvanhov, philosophe et pédagogue (1900/1986) qui nous permet de donner un autre sens que celui que nous connaissons sur le moment de Noel.  

Omraam Mikhaël Aïvanhov a exploré la nature humaine dans toutes ses dimensions : individuelles, familiales, sociales, planétaires.. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le bonheur, la santé, l’éducation, les corps subtils, l’astrologie, le cheminement spirituel…

« S’il existe quatre fêtes cardinales : Noël, Pâques, la fête de saint Jean et celle de saint Michel, c’est pas un hasard ou parce qu’il a plu à certains religieux de les instituer : elles correspondent à des phénomènes cosmiques.

Au cours de l’année, le soleil passe par quatre points cardinaux : 21 mars, équinoxe de printemps; 21 juin, solstice d’été; 21 septembre, équinoxe d’automne et 21 décembre, solstice d’hiver. Durant ces quatre périodes, il se produit dans la nature de grands afflux et circulations d’énergies qui influencent la terre et tous ses habitants. Alors, si nous sommes attentifs, si nous nous préparons à recevoir ces effluves, de grandes transformations peuvent se produire en nous.

D’après la tradition chrétienne, Jésus est né le 25 décembre à minuit. Le 25 décembre, le soleil vient d’entrer dans la constellation du Capricorne. Symboliquement, le Capricorne est lié aux montagnes, aux grottes, et c’est justement dans l’obscurité d’une grotte que l’Enfant-Jésus peut naître. Pendant le reste de l’année, la nature et l’homme ont eu une grande activité, mais à l’approche de l’hiver beaucoup de travaux s’arrêtent, les jours diminuent, les nuits s’allongent, le moment est à la méditation, au recueillement, ce qui permet à l’homme de pénétrer dans les profondeurs de son être et de trouver les conditions pour la naissance du Christ en lui…

Nous laisserons de côté la question de savoir si Jésus est réellement né le 25 décembre à minuit. Ce qui nous intéresse, c’est qu’à cette date a lieu dans la nature la naissance du principe christique : cette lumière et cette chaleur qui vont tout transformer.

Et dans le Ciel aussi, on célèbre cet événement : les Anges chantent et tous les saints, les grands Maîtres et les Initiés se réunissent pour rendre gloire à l’Éternel et fêter la naissance du Christ, le principe cosmique, qui naît réellement dans l’univers.

Et pendant ce temps, sur la terre, que font les humains? Ils sont dans les cabarets, les dancings, les boîtes de nuit où ils mangent, boivent et s’amusent. Et ce qui est le plus extraordinaire, c’est que même les gens les plus intelligents trouvent normal de fêter Noël de cette façon. Au lieu d’être conscient de l’importance d’un événement qui se produit une seule fois par an, quand toute la nature est attentive à préparer la nouvelle vie, l’homme a la tête ailleurs. C’est pourquoi il n’en reçoit aucun bienfait, au contraire, il perd la grâce et l’amour du Ciel. Car que voulez-vous que le Ciel puisse donner à un être qui reste insensible à ces courants divins?

Le disciple, lui, se prépare : il sait que, la nuit de Noël, le Christ naît dans le monde sous forme de lumière, de chaleur et de vie, et il prépare les conditions convenables pour que cet Enfant divin naisse aussi en lui.

Il y a deux mille ans, Jésus est né en Palestine; mais cela, c’est l’aspect historique de Noël, et l’aspect historique, vous le savez, pour les Initiés c’est secondaire. Avant d’être un événement historique, la naissance du Christ est un événement cosmique : c’est la première manifestation de la vie dans la nature, le commencement de tous les jaillissements.

Ensuite, cette naissance est un événement mystique.

C ’est-à-dire que le Christ doit naître dans chaque créature humaine comme principe de lumière et d’amour divin. C’est cela, la naissance du Christ : tant que l’homme ne possède pas la lumière et l’amour, l’Enfant-Christ ne naîtra pas en lui.

Il peut le fêter, il peut l’attendre… rien ne se produira.

Jésus est né il y a deux mille ans; alors, en souvenir, certains vont à l’église et chantent qu’il est venu pour les sauver, et puisqu’ils sont sauvés, n’est-ce pas, ils peuvent continuer à pécher, à boire et à manger, ils sont tranquilles pour l’éternité. Voilà comment les chrétiens comprennent la naissance de Jésus. Très peu sont prêts à étudier, à faire des efforts pour préparer cette naissance en eux. S’il suffisait que Jésus soit venu sur la terre il y a deux mille ans, pourquoi le Royaume de Dieu n’est-il pas encore arrivé? Non seulement cela ne suffit pas, mais la vérité, c’est que Dieu a envoyé sur la terre plusieurs de ses fils. Comment peut-on s’imaginer que la venue du Christ dans le monde est un événement qui s’est produit une seule fois il y a deux mille ans? D’abord, c’est incompatible avec l’immensité de l’amour de Dieu. On dit que Dieu est amour; et alors qu’il y a des millions d’années que des humains vivent sur la terre, Dieu n’aurait envoyé son Fils qu’une seule fois, et pour prêcher pendant seulement trois ans dans un tout petit pays?… Mais alors, avant la naissance de Jésus, cet amour-là, où était-il, que faisait-il? Et ensuite Il aurait abandonné le monde pour l’éternité? Vraiment, c’est insensé!

La vérité, c’est que sous différentes formes le Christ est apparu de nombreuses fois sur la terre et même sur d’autres planètes, dans tout l’univers, et il apparaîtra encore dans l’avenir. Si vous ne pouvez pas accepter cela, c’est qu’en réalité vous n’êtes ni religieux, ni chrétiens, ni rien du tout. Vous croyez à des choses invraisemblables, mais ce qui est sensé, vous refusez de le croire. On fait que répéter : « Dieu est amour, Dieu est amour »… mais à quoi cela sert-il, si on fait tout pour prouver le contraire? On vous raconte qu’une fois seulement dans l’histoire cet amour s’est manifesté sur la terre… et vous n’étiez même pas là!

On ne peut pas nier l’importance historique de la naissance de Jésus; mais l’essentiel, ce sont les aspects cosmique et mystique, parce que la naissance du Christ, dont la naissance de Jésus ne représente qu’un aspect, est un événement qui se produit chaque année dans l’univers, et qu’à chaque instant le Christ peut naître aussi en nous. Pour quelques-uns il est déjà né, pour certains il naîtra bientôt, et pour d’autres on ne sait quand. Tout est dans la préparation des conditions.

Voilà pourquoi il est très important de se préparer longtemps à l’avance pour cette fête de Noël, afin d’en comprendre toute la signification. »

Omraam Mikhaël Aïvanov. Extrait de : Noel et le mystère de la naissance du Christ

Le formidable pouvoir des pierres en Feng Shui 1

Agate rose polie

Connaissez-vous l’agate rose?

Cette merveilleuse pierre présente des propriétés équilibrantes pour votre mental, vos émotions et votre corps.

Elle harmonise vos 2 pôles énergétiques : le yin et le yang, votre partie féminine, et celle masculine

Si vous souffrez de bruxisme (maladie des grincements de dents pendant votre sommeil, placez sous votre oreiller cette précieuse pierre. Elles supprimera tous vos grincements et vous pourrez alors profiter pleinement de votre nuit!

Vous également la placer près de votre tête de lit, elle diffusera ses propriétés pendant à peu près 8 heures de suite, tous les jours.

Faites de beaux rêves!

 

Prendre des bains de forêt : à la portée de tous!

La culture japonaise abonde de pratique médicinale ancienne aux vertus épatantes. Le Shirin-yoku en est un qui n’est pas très connu, mais qui commence à sortir de l’ombre. Apparemment, il serait idéal pour ceux qui recherchent le calme et la sérénité.

Vous allez voir c’est une pratique bien feng shui qui peut être pratiquée dans la forêt proche de chez vous!

Sylvothérapie

Il s’agit d’un principe basé sur la méditation et visant à faire de la nature un allié remède : l’air pur, la végétation verdoyante, les sifflements d’oiseau, le son magnifique du calme et bien évidemment le paysage idyllique forestier avec les rayons du soleil qui traversent les feuilles… Durant les séances, les adeptes sont conviés à faire de la marche lente sous les arbres pendant une à quelques heures; en se détachant complètement du quotidien et en laissant de côté tout ce qui les préoccupe. Autrement dit, ils y sont entièrement plongés et y consacrent toute leur attention. Au-delà de ces promenades, les cures sylvatiques stimulent les sens, éveillent l’inspiration et procurent bien-être. C’est une méthode de soins à la fois pour le corps et aussi pour l’esprit.  N’hésitez pas expérimenter cette méthode d’apaisement lors de votre aventure au Japon car  depuis les  les années 80 , les forêts japonaises ont été les premières scènes de cette pratique.

Les bienfaits du shinrin-yoku

La forêt regorge d’atouts favorables à la santé psychophysique. C’est le lieu idéal pour se ressourcer et faire le plein d’énergie. Le bain de forêt est préconisé aux personnes qui ont besoin d’être apaisées ou qui souffrent de maladies pulmonaires. Par le biais des exercices de respiration effectués en pleine marche, elle ravitaille les poumons et en libère les éléments toxiques. Et le contact prolongé avec les arbres, loin de l’environnement urbain extrêmement pollué, est très bénéfique pour le cerveau. Effectivement, le vert des feuilles, l’air abondamment composé de dioxygène natif et d’huiles essentielles ont un effet avantageux sur le lobe préfrontal. De ce fait, les indicateurs de stress diminuent : anxiété, colère et dépression. Par ailleurs, les marches sont recommandées pour faciliter la circulation sanguine. Cette dernière intervient dans le bon fonctionnement des systèmes artériels et cardiaques. Quant à la méditation, elle permet aux adeptes de se remettre en question et de creuser dans leur esprit pour se retrouver. D’où naissent les nouvelles résolutions et l’optimisme. Un bain de forêt apporte donc santé au corps et quiétude à l’esprit, avec quoi vous pouvez affronter sereinement le quotidien.

Les branches de la médecine préventive occidentale ont été, sont et resteront toujours très accourues. Dans tous les cas, elles combinent simplicité et naturalisme dans leur pratique, ce qui est avantageux pour l’organisme. Malgré les découvertes scientifiques et les solutions médicinales d’aujourd’hui ; elles demeurent efficaces et très prisées.

C’est l’époque pour se plonger dans ces bains! Remplissez-vous des éclatantes couleurs des arbres  de nos forêts bretonnes , nourrissez-vous de la mélodie du vent dans les branches, puis humez l’odeur de la terre….C’est très feng shui tout ça! Merci Mathilde de nous avoir écrit ce beau texte bien enrichissant!